Matériel mathématique

03 janvier 2018

Petite histoire d'une tourmente (il ne s'agit pas de maths)

Toute la semaine dernière, je me suis inquiété quoi écrire pour ma tâche 1 pour ma classe de français. La tâche était d’écrire une histoire ou une anecdote, en utilisant les temps du passé.

Je n'avais aucune idée de ce qui serait intéressant et plus j'y pensais, moins je pouvais trouver la solution. Je n'avais pas d'inspiration du tout. Quand je me couchais chaque soir, j'étais sûr que le matin, je saurais quelle histoire je raconterai. Mais chaque matin n’apportait rien.

J'ai toujours espéré que les choses changeraient, mais le troisième matin est arrivé sans aucune nouvelle idée, je savais que pour accomplir la tâche, il fallait être plus méthodique. C'était impossible de croire que je ne pouvais penser à rien qui méritait la description d' «une anecdote».

Donc, j'ai commencé à penser à mon enfance. Est-ce qu'il y avait des choses intéressantes par exemple quand j'étais à l'école ? Qu'est-ce qui est arrivé pendant les grandes vacances avec mes parents et notre chien bien-aimé «Bulla» ? J'ai adoré cet animal.

Puis encore, j'ai eu la belle expérience d’une famille à moi. De nombreux souvenirs me sont revenus : le mariage avec ma femme accompagnée par ma fille aînée comme petite demoiselle d'honneur, … la fois où quand mon fils tout petit a disparu pendant le camping en Italie, … l'arrivée inattendue de ma plus jeune fille,  ...

Bien sûr, j'avais eu beaucoup d’aventures, mais avec le passage des années, je pouvais ne plus se souvenir de tous les détails. Pour cette tâche de classe, je n'avais pas envie d’embellir un souvenir sacré avec des détails qui peut-être n'étaient pas vrais. J'ai décidé que des événements plus récents devraient être plus convenables à décrire.

Pour clarifier mon esprit, j'ai commencé en mettant par écrit ces difficultés que je vivais. Et comme par magie, cela a semblé résoudre mon problème. J'avais créé une petite histoire qui utilisait les temps du passé. J'ai arrêté de m'inquiéter immédiatement.

 

Posté par siedler9 à 23:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 novembre 2017

Qui suis-je ?

Les maths.  On peut penser que les mathématiques sont un sujet sec, un sujet qui ne concerne pas la vie quotidienne. Ça ne pourrait pas être plus long de la vérité. Les maths peuvent s’appliquer à des domaines très concrets de la vie.

Pendant de nombreuses années, j'avais une fascination pour les mathématiques. J'aime la précision qu'elles apportent et comment leurs conclusions ne peuvent être contestées. Les mathématiques sont essentielles à l'ingénierie, mais elles sont également utiles pour décrire de nombreux autres aspects dans notre univers.

C'est pour cette raison que j'ai décidé d'écrire ce blog. J'espère présenter quelques aspects intéressants et surprenants des mathématiques, qu'on peut rencontrer. Et peut-être présenter un casse-tête ou deux.

Qui suis-je ? Je suis un anglais qui habite Reading dans le sud de l'Angleterre. Je suis né à Bristol il y a une soixantaine d'années.

J’ai beaucoup de centres d’intérêts. J'aime les jeux compétitifs et je joue régulièrement au croquet et aux boules sur gazon.  Je suis automobiliste mais par choix je préfère faire du vélo. Il y a plusieurs avantages à la bicyclette - un bon exercice, moins de pollution, pas chère, facile à garer, etc. J'encourage tout le monde à faire du vélo.

Par profession, je suis ingénieur. Je suis diplômé dans la matière de l'Université d'Oxford. Mais en fait, je ne suis pas un très bon ingénieur. Je n'aime pas me salir les mains dans les profondeurs d’une locomotive diesel huileuse et d'ailleurs je n'ai pas un désir de construire ma propre radio à ondes courtes à partir de ses composants électroniques. Pendant les années quand c'était nécessaire que j'aie travaillé, je me suis concerné avec les télécommunications et l'informatique.

 

Posté par siedler9 à 23:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]